Possédées : un roman historique de Frédéric Legros

  • Imprimer
  • E-mail

Possedees

En 1632, dans la petite ville de Loudun, mère Jeanne des Anges, supérieure du couvent des Ursulines, est brusquement saisie de convulsions, victime d’hallucinations. Elle est bientôt suivie par d’autres sœurs et les autorités de l’Église les déclarent « possédées ». Contraints par l’exorcisme, les démons logeant dans leurs corps désignent leur maître : Urbain Grandier, le curé de la ville.Cette affaire des possédées de Loudun, est un imbroglio d'intrigues religieuses et de calculs politiques donnant lieu à un vrai complot judiciaire. Les énergies du désir viennent aussi brouiller les pistes...
C'est le portrait d'Urbain Grandier, brillant serviteur de l’Église, humaniste rebelle, amoureux des femmes, figure expiatoire toute trouvée de la Contre-Réforme, que dresse l'auteur.  Récit d’une possession collective, le roman étonne par sa modernité, tant les fanatismes d’hier ressemblent à ceux d’aujourd'hui.